Neutralité du Net

« La neutralité du Net ou du réseau » c'est un principe simple qui dit que l'information qui transite dans les tuyaux d'Internet (fil téléphonique en cuivre pour de l'ADSL, fibre optique pour un abonnement fibre, réseau 3G/4G/5G pour la téléphonie mobile) n'est pas filtrée, catégorisée ou soumise à une différenciation, une prioritisation en fonction du contenu.

Concrètement cela signifie que quand vous naviguez à partir de votre ordi, votre téléphone, tablette, ... quelle que soit la page que vous demandez, qu'il s'agisse :
- d'un simple blog écrit par un jeune nouveau qui monte (audience assez faible)
- d'un site Web très fréquenté (Google, Facebook)
- d'une vidéo ou musique très connue
- d'un site d'une grosse entreprise avec des réserves financières importantes
- d'un site de TPE/PME du quartier très peu demandé
- ...
la page, la ressource Internet est disponible de la même manière et transite sans discrimination et à la même vitesse dans les tuyaux de l'Internet avant de s'afficher sur votre appareil.

Le risque, si cette neutralité du Net vient à disparaître, c'est d'avoir un Internet à plusieurs vitesses :
- Un internet rapide pour ceux qui ont les moyens de payer (grosses entreprises, entreprises à but commercial ...)
- Un internet plus lent (voire même complétement inaccessible) pour les autres : sites perso, sites non commerciaux ...

Voici une animation très bien faite de DataGueule qui explique ça très bien :


Or jusqu'à maintenant la neutralité du Net était un fait acquis dans quasiment tous les pays du monde (en dehors bien entendu de quelques pays totalitaires qui appliquent du filtrage : Chine, Corée du nord ...).
Mais les choses sont en train de changer.

L'administration Obama, qui avait décidé que l’Internet américain était un « bien public », au même titre que le réseau téléphonique ... , avait posé les fondements de la neutralité du net.
Mais aujourd'hui, Donald Trump a décidé de revenir sur cette idée, comme il tente de se défaire de beaucoup d'engagements du précédent mandat : la santé, le climat ...
En France, c'est Stephane Richard, patron d'Orange, qui prend lui aussi position contre la neutralité du Net.

Donc les choses sont en train de bouger et nous, consommateurs et utilisateurs du grand Internet, en seront les premiers grands perdants.
Aussi, soyons vigilants et n'hésitons pas à nous mobiliser sur le sujet !


En savoir plus :